lundi 25 novembre 2013

La "justice" ou comment maintenir l'illusion d'un ordre des choses exempt de tout reproche

J'ai toujours de la sympathie pour ceux que la « justice » déclare « coupable », quand bien même ils auraient commis des choses particulièrement effroyables au point d'être élevés dans l'opinion au rang d'icônes de la saloperie, et de fait jetés hors l'humanité. Plus les accusations sont graves, plus la condamnation est sévère, plus ma sympathie et ma volonté de les défendre est grande. J'ai de la sympathie pour ces hommes et femmes car je connais parfaitement le rôle qu'ils jouent dans notre société et qui... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 22:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 4 octobre 2013

"Changer le monde", oui, mais comment ?

Vouloir un monde meilleur, souhaiter un monde plus juste, est une chose ; se donner les moyens de le construire en est une autre. Et force est de constater que chez tous ceux qui expriment ce vœu, ce souhait, qui pensent agir en ce sens, un sentiment d’impuissance domine. Nous sommes nombreux à penser œuvrer pour un monde meilleur en manifestant, en pétitionnant, en militant, en votant… Nombreux à persister à emprunter ces voies qui ne mènent pourtant jamais très loin. Nombreux à croire qu’exprimer le vœu de changer les choses,... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 09:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 10 septembre 2013

Jacques Vergès, l’insupportable pourfendeur de notre bonne conscience

L’insupportable Jacques Vergès qui osait défendre des « indéfendables », ceux qui étaient du moins décrétés comme tels par les institutions dominantes – une attitude qui ne manquait pas et ne manque toujours pas aujourd’hui d’étonner et de scandaliser chez nombre d’honnêtes gens, comme si cela n’allait vraiment pas de soi que quiconque, quoi qu’il ait pu faire, puisse avoir le droit d’être défendu devant un tribunal, et encore moins d’être bien défendu, par un brillant avocat ; comme si un avocat était forcément... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 02:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 6 août 2013

Ceci n'est pas un crime contre l'humanité

  Le 6 août 1945, les Américains larguaient une bombe atomique sur la ville japonaise d'Hiroshima, qui allait causer la mort de plus de 140 000 personnes. Chers lecteurs, rassurez-vous ! Ceci n'est pas un crime contre l'humanité. Vous avez donc le droit de relativiser l'acte susmentionné, de le minimiser, de le nier ; vous ne risquez aucune poursuite judiciaire. Vous avez le droit de vous en foutre comme de l'an quarante ; vous ne risquez aucun rappel à un quelconque devoir de mémoire. Vous avez le droit d'en rire, de vous... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 04:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 3 juillet 2013

A s'en crever les yeux

"Pour venger Monsieur Kadhafi" "L'insignifiant périple d'une bouée de sauvetage dans les eaux internationales"    Deux histoires, aussi démentes que charmantes, écrites par nos soins il y a quelques temps déjà...
Posté par jeromino à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 2 juillet 2013

Henri Guillemin

Henri Guillemin, un historien cher à notre coeur. Pour son humanité, sa générosité, sa colère - devant tous les mensonges et injustices - dont tous ses écrits et conférences débordent. Pour toute son oeuvre salutaire de démystification - sur la Révolution française, sur Napoléon, sur la IIIème République... Pour son goût de la vérité et son ardeur à défendre la cause et la mémoire des humbles, des petits, des exploités - tous ceux qui ne comptent pas pour l'histoire officielle - et de ceux qui ont tenté de leur rendre justice -... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 26 juin 2013

S'indigner que les saloperies que l'on défend d'ordinaire nous retombe sur la gueule

Qu'il peut être risible d'entendre s'indigner sur l'incarcération d'un jeune opposant au "mariage pour tous" ceux-là mêmes qui n'ont de cesse, d'ordinaire, de pester contre une "justice" qui ne serait pas assez sévère  ! Ne devraient-ils pas plutôt, en bons citoyens qu'ils sont, applaudir un jugement qui fait enfin triompher une loi qui serait d'ordinaire bafoué ? Ne devraient-ils pas se sentir rassuré par un jugement qui rompt enfin avec le "laxisme" dont ferait preuve en permanence la "justice" ? Ils ont beau crier à... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 21:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 22 juin 2013

Pour en finir avec ce régime oligarchique qui usurpe le nom de démocratie

"La principale racine de nos problèmes politiques modernes est que nous appelons démocratie son strict contraire : l'élection est aristocratique, par définition : on élit le meilleur, le meilleur = aristos. (...) Aujourd'hui, le fait d'appeler démocratie son strict contraire nous emprisonne dans une glu intellectuelle qui nous empêche de formuler une alternative sérieuse : nous n'arrivons pas à désigner l'ennemi car l'ennemi a pris le nom de l'ami, LE NOM de ce qui le détruirait. Tenant cette place stratégique, l'ennemi nous... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 20:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 2 juin 2013

Combien c'est utile d'être idiot

- Tu n'es pas un type très gai, au fond. - Ah ! dit Maillat, et il y a de quoi être très gai, tu trouves ? "D'ailleurs, ajouta-t-il au bout d'un moment, tu te trompes. Avant la guerre, j'étais assez heureux, au contraire. A mon avis, j'étais même très heureux. Sauf à partir de 38, quand j'ai compris que ces cons-là se préparaient à faire de l'Histoire. - C'est ton histoire aussi. C'est ton époque. Tu n'as pas le droit de te détacher de ton époque. - Bon Dieu ! s'écria Maillat, mais je me détache pas ! Je suis détaché. C'est comme... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 18 mai 2013

Ceux qui ne sont pas tombés dans le piège à bagnards

"Tous les chômeurs disposent en tout cas d'une chose inestimable : du temps. Voilà qui pourrait constituer une chance historique, la possibilité de mener une vie pleine de sens, de joie et de raison. On peut définir notre but comme une reconquête du temps. Nous sommes donc tout sauf inactifs, alors que la soi-disant "population active" ne peut qu'obéir passivement au destin et aux ordres de ses supérieurs hiérarchiques. Et c'est bien parce que nous sommes actifs que n'avons pas le temps de travailler." Manifeste des chômeurs... [Lire la suite]
Posté par jeromino à 03:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,