mardi 6 août 2013

Ceci n'est pas un crime contre l'humanité

  Le 6 août 1945, les Américains larguaient une bombe atomique sur la ville japonaise d'Hiroshima, qui allait causer la mort de plus de 140 000 personnes. Chers lecteurs, rassurez-vous ! Ceci n'est pas un crime contre l'humanité. Vous avez donc le droit de relativiser l'acte susmentionné, de le minimiser, de le nier ; vous ne risquez aucune poursuite judiciaire. Vous avez le droit de vous en foutre comme de l'an quarante ; vous ne risquez aucun rappel à un quelconque devoir de mémoire. Vous avez le droit d'en rire, de vous... [Lire la suite]
Posté par chahup à 04:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 3 juillet 2013

A s'en crever les yeux

"Pour venger Monsieur Kadhafi" "L'insignifiant périple d'une bouée de sauvetage dans les eaux internationales"    Deux histoires, aussi démentes que charmantes, écrites par nos soins il y a quelques temps déjà...
Posté par chahup à 00:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 26 juin 2013

S'indigner que les saloperies que l'on défend d'ordinaire nous retombe sur la gueule

Qu'il peut être risible d'entendre s'indigner sur l'incarcération d'un jeune opposant au "mariage pour tous" ceux-là mêmes qui n'ont de cesse, d'ordinaire, de pester contre une "justice" qui ne serait pas assez sévère  ! Ne devraient-ils pas plutôt, en bons citoyens qu'ils sont, applaudir un jugement qui fait enfin triompher une loi qui serait d'ordinaire bafoué ? Ne devraient-ils pas se sentir rassuré par un jugement qui rompt enfin avec le "laxisme" dont ferait preuve en permanence la "justice" ? Ils ont beau crier à... [Lire la suite]
dimanche 2 juin 2013

Combien c'est utile d'être idiot

- Tu n'es pas un type très gai, au fond. - Ah ! dit Maillat, et il y a de quoi être très gai, tu trouves ? "D'ailleurs, ajouta-t-il au bout d'un moment, tu te trompes. Avant la guerre, j'étais assez heureux, au contraire. A mon avis, j'étais même très heureux. Sauf à partir de 38, quand j'ai compris que ces cons-là se préparaient à faire de l'Histoire. - C'est ton histoire aussi. C'est ton époque. Tu n'as pas le droit de te détacher de ton époque. - Bon Dieu ! s'écria Maillat, mais je me détache pas ! Je suis détaché. C'est comme si... [Lire la suite]
Posté par chahup à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 18 mai 2013

Ceux qui ne sont pas tombés dans le piège à bagnards

"Tous les chômeurs disposent en tout cas d'une chose inestimable : du temps. Voilà qui pourrait constituer une chance historique, la possibilité de mener une vie pleine de sens, de joie et de raison. On peut définir notre but comme une reconquête du temps. Nous sommes donc tout sauf inactifs, alors que la soi-disant "population active" ne peut qu'obéir passivement au destin et aux ordres de ses supérieurs hiérarchiques. Et c'est bien parce que nous sommes actifs que n'avons pas le temps de travailler." Manifeste des chômeurs... [Lire la suite]
Posté par chahup à 03:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 15 mai 2013

Ne pas être pratique

Être pratique (...) Dans la langue du Bourgeois, langue très spéciale qu’il faut avoir peur de ne pas admirer assez, être pratique signifie un ensemble de qualités morales, un état d’âme. On dit d’un homme qu’il est pratique comme on dirait qu’il est vertueux et même avec une nuance de dédain pour la vertu. Au fond l’homme pratique est le véritable demi-dieu bourgeois, le remplaçant moderne du Saint des légendes. La plupart des statues contemporaines ont été dressées à des hommes pratiques par d’autres hommes pratiques très avisés... [Lire la suite]
Posté par chahup à 03:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 7 mai 2013

Inutilité de l'utile, utilité de l'inutile

"Regardez les gens courir affairés, dans les rues. Ils ne regardent ni à droite, ni à gauche, l'air préoccupé, les yeux fixés à terre, comme des chiens. Ils foncent tout droit, mais toujours sans regarder devant eux, car il font le trajet, connu à l'avance, machinalement. Dans toutes les grandes villes du monde c'est pareil. L'homme moderne, universel, c'est l'homme pressé, il n'a pas le temps, il est prisonnier de la nécessité, il ne comprend pas qu'une chose puisse ne pas être utile; il ne comprend pas non plus que, dans le... [Lire la suite]
Posté par chahup à 05:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 17 avril 2013

Le terrorisme, ce n'est pas vraiment ce que vous croyez

"Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique." Guy Debord,... [Lire la suite]
Posté par chahup à 05:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 4 avril 2013

Cette interminable pêche aux poissons d'avril

  Cette difficulté de plus en plus grande à distinguer les traditionnels poissons du 1er avril de tous les autres poissons d'avril. De tous les autres mensonges, canulars, blagues dont nous sommes accablés depuis notre naissance, de l'école à la télé, et que l'on nous somme de considérer, pour notre plus grand malheur, comme des pures vérités.  De toutes ces blagues qui ont, pour ainsi dire, réduit le spectacle du monde à un énorme canular. *** Il faut bien sûr distinguer les mensonges conjoncturels des mensonges... [Lire la suite]
Posté par chahup à 05:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 1 avril 2013

L'anarchiste de Nazareth est ressuscité !

... Pas sûr qu'il en profite pour rejoindre les rangs des droitards hystériques dont le christianisme se réduit essentiellement à la défense d'un ordre moral hypocrite. Pas sûr qu'il aille rejoindre la meute des pharisiens qui en font des tonnes sur le mariage et la famille pour tenter de faire oublier leur soumission au Dieu Argent.   A part peut-être pour leur botter charitablement les fesses. La résurrection du Christ ? Voilà la mauvaise nouvelle qui, plus que jamais, menace de tomber et de mettre un terme à... [Lire la suite]